Covid-19 : pourquoi ne cherche-t-on plus les variants mais les mutations lors des tests ?