À Narbonne, l’hôpital public fait le pari de “rester au milieu de la population”