Selon une étude, les mammifères peuvent respirer par l’anus en cas d’urgence