Queues pour l’oxygène au Venezuela: “je prie Dieu pour qu’il respire encore”