Naho, petite main dans la grande lutte contre le coronavirus au Japon