Lot. À Figeac, le déménagement dans la nouvelle partie de l’hôpital inquiète les soignants