Après le raz-de-marée, le Portugal reprend pied face au coronavirus