A Rennes, déceler les maltraitances infantiles est une affaire d’équipe