A la frontière Côte d’Ivoire/Ghana, Noé « ville morte » depuis la pandémie